Étiquettes

, , , , , , , , , , ,

Cela faisait un bon moment que je ne m’étais pas plongée dans un épisode de 1박 2일 (grande erreur de ma part, car si le rire fait rajeunir, alors certains épisodes de cette émission suffisent à me faire perdre 10 ans), et je dois dire que ça fait un bien fou de retrouver ces sept gars complètement tarés (pour certains). Cet épisode qui date du début du mois d’août n’est pas le meilleur (il est aussi loin d’être le plus drôle) car il est en réalité une sorte d’introduction majoritairement  constituée de la présentation de sept invités, mais il est intéressant dans le sens où étant un épisode spécial, il présente une situation inhabituelle. Ça change un peu, et le changement c’est bien parfois.

Episode diffusé le 5 Août.

Voyage spécial été N°2 – Partie 1: « Nous sommes Coréens »

L’épisode commence, et quelqu’un de la prod donne à Seung Woo un dossier orné d’un drapeau Brésilien tout en lui annonçant que c’est son devoir maison. Il râle mais finit par s’atteler à la lecture dudit devoir (écrit en anglais souligne-t-il.) Il semblerait que pour cette nouvelle destination l’émission accueille des coréens vivants à l’étranger, qui seront ensuite associé à un des sept membres.

C’est au tour de Tae Hyun de recevoir son dossier avec sa fille Tae Eun sur les genoux (celle-ci lui éternue dessus et je suis gaga au possible). Je suis sûre qu’il est papa poule. Il apprend que son partenaire viendra d’Autriche. Tae Woong, lui, se retrouvera avec un Bolivien à qui on a demandé avec qui il aimerait être associé. Petit bémol, TW n’est pas mentionné (hahaha). Il est ensuite écrit quelques phrases utiles à dire en espagnol: « J’ai faim » et « Je suis rassasié ». L’acteur fait alors remarquer qu’ils n’auront sans doute pas à prononcer la seconde phrase (haha c’est tellement véridique. Par contre la première…)

Retour à Tae Hyun à qui on a également écrit « Je suis rassasié » dans son dossier et qui fait également remarquer que son binôme n’aura jamais l’occasion de dire ça dans 1박 2일. Et le voir essayer de parler allemand est franchement tordant.

Au tour de Jong Min qu‘on retrouve en train… de jouer du saxo. (haha mais pourquoi donc?).
La prod lui donne son dossier qui a en couverture le drapeau russe. On a l’habitude de le voir galérer mais là c’est hilarant . « C’est le drapeau français? » Non lui répond-on, c’est pas lui.

Joo Won reçois à son tour son « devoir maison ». Mon équipier est américain et a 6 ans de moins que moi souligne-t-il. En voyant le pavé (relativement petit) qu’il a à lire, il semble déjà fatigué (ha!).

Nous retrouvons Soo Geun dans un aéroport, qui cherche la meilleure intonation pour crier « Hak Soon », le nom de son partenaire venant de France. Il tente de dire « bonjour », « enchanté » (en français évidemment), et là c’est le drame, comment ne pas rire devant sa tentative.

Shi Kyung regarde la vidéo de présentation de son binôme et éclate de rire en disant qu‘il n’a absolument rien compris mais qu’il danse bien (il est danseur dans une académie) et qu’il a l’air en bonne santé, HAHA. Tout comme Jong Min, il doit s’initier au russe, et on voit tout de suite la différence entre les deux tentatives de prononciation. Mais en même temps, comment faire pire que JM?Il est temps pour les 7 membres de présenter et de rencontrer leurs coéquipiers. C’est ainsi Seung Woo qui commence. Il s’appelle Lee Ji Hoon, il vient du Brésil, et Seung Woo lui a préparé un cadeau: des casquettes de couple (hahaha). Directeur Bird leur annonce que leur concept est « Père et fils » (… parfait). Ji Hoon est a l’aise avec le coréen, un bon point pour lui.

C’est ensuite Tae Woong qui introduit son partenaire, Park Marco de Bolivie. (et ils descendent les escaliers en se tenant la main, trop cute haha). Quand on lui demande si il connaissait TW avant de venir, Marco répond qu’il l’avait au début confondu avec Lee Seon Kyun qui joue dans le drama Pasta. (haha, la tête de Tae Woong).

Soo Geun présente David/ Kim Haksun. Il vient de Paris et parle également coréen couramment. C’est incroyable comme lui et Soo Geun sont identiques; lorsque ils sont côte à côte, on dirait un miroir et son reflet . Même air joyeux, même humour, haha. Et puis une petite mention à SG qui, losqu’il parle français (encore), est tout à fait énorme.

A son tour, Tae Hyun présente Lee Jong Myeon, qui arrive d’Autriche. Celui ci débute une petite dance mais se fait vite arrêter par son coéquipier qui dit-il est trop embarrassé, hahaha.

Nous en venons à Jong Min qui galère toujours autant et qui n’arrive même pas à prononcer le nom de son binôme (hilarité générale) – Golovanov Kirill. Lors de la présentation de Kirill, un mec de la prod  lui dit qui est sans doute meilleur en coréen que Jong Min (Hahaha). Il avoue ensuite être fan de Shi Khung. Ce dernier en est tellement touché, c’est adorable… et les voilà qui chantent un duo enflammé, héhé. Et c’est justement au tour de Shi Kyung d’accueillir son équipier Li Alexandr/Sacha tout droit venu du Hazakhtan. La présentation de celui-ci est juste ADORABLE. « Anneong-hasaeyo, my name is Alexandr, I’m from Kazakhstan, my english is bad, my korean is VERY bad, I love Korea and dance is my life » (choupiii).

Shi Kyung annonce alors que son partenaire est danseur professionnel et de façon prévisible, Jong Min s’écrit « c’est vrai, moi aussi », avant de se lancer dans une battle avec Alexandr.

Joo Won est le dernier et introduit Richard Yang venu des Etats Unis. « Il est aussi mignon et grand que moi, voici Richard Yang » (haha, je ne peux qu’approuver ton auto-description mon gars). Il se trouve que Richard ne parle pas coréen mais arrive très bien à le comprendre. Joo Won précise alors que lui aussi a le même problème mais pour l’anglais (haha).

Les sept membres sont maintenant avec leur nouvel ami respective et les jeux vont pouvoir commencer. Bird PD explique que le premier Bokbulbok aura pour but le choix entre deux moyens de transport pour se rendre jusque Andong: un bus limousine ou une petite camionnette. Quatre équipes voyageront dans cette dernière tandis que les trois autres prendront le bus limousine. La mission de ce Bukbulbok consistera donc à faire de la corde à sauter en couple… et le sérieux revient dans les rangs.

Shi Khung et Alexandr débutent. 9 tours et ça continue dans le séieux, le confort est en jeu. C’est Au tour de Jong Min et de son partenaire qui arrivent à faire 13 sauts. Ces deux là sont vraiment fait pour être ensembles haha, Soo Geun et David introduisent leur tour par une petite dance accompagnée d’un triomphal « C’est super bien! » (en français s’il vous plais) sous l‘œil dubitatif de la prod, HAHA. Et c’est super bien en effet, car les deux n’arriveront qu’à faire 4 sauts et lanceront un fou rire géneral. Haha, il faudrait un jour que je compte le nombre de fous rires par épisode que se prennent les membres. C’est ensuite à Joo Won et à Richard de se lancer. Joo Won prend les reines et rythme leurs sauts d’une suite de « shigum » (maintenant). Il arrivent ainsi à la première place avec 17 sauts. C’est fou comme Joo Won effectue toujours les Bukbulbok comme s’il s’agissait d’une question de vie ou de mort. Il est efficace, c’est clair.

La team Tae Woong/Kirill semble confiante mais ne font finalement que 2 misérables sauts et Soo Geun les rassure en disant qu’une équipe peut encore faire un score 0. Hé!

C’est d’ailleurs au tour de celle de Tae Hyun. Celui-ci annonce sérieusement qu’ils doivent faire 10 sauts pour arriver dans le top trois et qu’ils peuvent le faire. Visiblement pas puisqu’ils ne feront que 2 sauts. J’aimerais faire remarquer la réaction des autres lors l’équipe se foire; ils cours et titubent de partout, on a presque l’impression qu’il font le jeu de la trompe de l’éléphant (hahaha).

Seung Woo et cloturent ce Bukbulbok avec un score de 20 sauts et rejoignent les équipes qui voyageront en bus limousine, c’est à dire Joo Won/Richard et Jong Min/Kirill. Sik Kyung, Soo Geun, Tae Woong , Tae Hyun et leurs équipiers prendront quant à eux le van. Pendant que les 3 équipes gagnantes trônent dans leur confort, les 4 autres découvrent leur moyen de transport. « il n’y a vraiment pas l’air conditionné? » demande Lee Ji Hoon.

A bord, Shi Kyung et Sacha se lancent dans une leçon de vocabulaire coréanorusse (et moi aussi par la même occasion) et c’est partit, direction Andong. Dans le van, Soo Geun précise aux invités « toutes les camionnettes coréennes ne sont pas ainsi, nous avons de bonnes voitures aussi. »  Dans le bus, la visite touristique commence « nous sommes à Yeouido et voici KBS, c’est là que nous étions avant ». Jong Min se met alors à donner un cour de à son partenaire «sais-tu ce que veut dire KBS? Korean Broadcasting Station. », ce à quoi Kirill répond « c’est pas plutôt Korean Broadcasing system? ». HAHA pauvre Jong Min, venant de lui il fallait s’y attendre.

Seung Woo de son côté montre tout content des photos de sa femme à un Lee Ji Hoon quelque peu étonné, « c’est vraiment ta femme? », (du genre « elle est vraiment belle, c’est vraiment ta femme? » Haha.)

Retour au van dans lequel Sasha demande à Shi Kyung si il connait personnellement les Big Bang et Rain. Ce à quoi acquiesce d’un air « je suis chanteur aussi tu sais… » haha. De son côté, Jong Min chante une de ses chansons en demandant à son binôme si il connait. Visiblement pas et JM à l’air tellement déçu, ha. Directeur Bird dit qu’il est inquiet pour les autres équipes et qu’ils vont faire un arrêt sur une aire. Retour aux fameuses autres équipes où l’ambiance est joyeuse, de façon habituelle. Dans des endroits petits comme ça, c’est toujours plus convivial et malgré la chaleur, on voit qu‘ils s‘amusent. « Il fait 58,4°, nous n’avons plus que 20% d’oxygène ici. D’ici 20 minutes, une personne va mourir toutes les minutes, dépêchons-nous! » lance Soo Geun, « Ice Cream » gémit Tae Hyun, Hahaha. Et finalement tout le monde s’endort.

Arrivé à l’air d’autoroute, l’équipe van vient trouver l’équipe bus pour leur demander d’échanger les places. Les négociations commencent et finalement une équipe du van aura le droit de finir le voyage dans le bus. Les quatre invités devront manger une glace le plus vite possible (j’ai mal aux dents et à la tête pour eux) et le premier à la finir sera donc le gagnant. Au final c’est Shi Kyung et Sacha qui auront le privilège. Retour dans le van de la mort pour les uns, pour les autres c’est session rire et chansons dans le bus. Sasha chante, Seung Woo et Lee Ji Hoon chantent, Jong Min rit, et Shi Kyung finit par appeler IU. Il lui annonce qu’il est en plein tournage d’un épisode de 1박 2일 et qu’il est en présence de plusieurs de ses fans. Il lui demande alors si elle aime bien Joo Won et Gaksital, « bien sûr » répond-elle, et le principal concerné ressemble à un petit enfant tellement il est content. Dans le van, il se passe quelque chose de similaire, Tae Woong appelle Han Ga In pour Marco qui est  son plus grand fan. La réaction du principal intéressé est d’ailleurs trop mignonne. Il lui passe ensuite Soo Geun qui dit à l’actrice « Marco est environ 20 fois plus beau que Tae Woong et un petit peu moins beau que ton mari » ( son mari étant Yun Jung Hoon, je rajouterais même « et a beaucoup moins de classe que ton mari »). C’est vraiment une tradition d’appeler des actrices et des chanteuses connues dans  1박 2일, et c’est à chaque fois hilarant. Les équipes arrivent enfin à destination: Adong sur l’île Gyeongsangbuk, une ville où histoire et traditions se rencontrent. C’est l’endroit le plus coréen de Corée. Directeur Bird ne tarde pas à donner la première mission. Il s’agit une course en équipe dans laquelle il seront séparés par pair. Il devrons à la fin combiner les 7 indices pour trouver la destination finale. Il seront en possession de 4 heures et 30 dollars. Si ils gagnent, tout le monde dort à l’intérieur, si ils perdent, tout le monde dormira donc à l’extérieur. Shi Kyung demande si la destination n’est pas le village folk Haheo, et vu la réaction du directeur Bird, il à touché juste (comme on peut s’y attendre de lui haha). Mais celui-ci nie la vérité, évidemment. Et voilà donc nos 14 compagnons qui se rendent à leur destination suivante à bord d’un mini-bus prévu pour 15 personnes. Il sont en rand d’oignon et c’est fun à voir.

Les équipes Jong Min et Shi Kyung se séparent des autres pour prendre un bus qui… ne démarre pas. Il y a tout le temps pour apprendre à Sasha les mots «daebak » et « heol ». Au bout de 30 minutes les voilà enfin partis.

Nous retrouvons Joo Won et Richard qui sont arrivé à leur première destination et qui commence leur première mission: un Pictionnary qui leur permettra de gagner de l’argent. L’équipe se débrouille pas mal et gagne 12 dollars.

Lee Ji Hoon sont également arrivés à leur destination et doivent réussir 3 jeux folks. Ji Hoon est serein mais Seung Woo lui explique qu’il faut s’attendre au pire car le staff est diabolique, haha.

Les trois tâches sont donc: faire tourner une toupie pendant une minute, faire voler un cerf volant pendant une minute également, seung Woo précise « ce n’est pas faire voler un cerf volant, c’est un marathon! », et le dernier jeu consiste à faire 30 jongles avec le pied.

Après un petit entrainement, Ji Hoon réussis l’épreuve de la toupie. Sa relation avec Seung Woo est adorable.

Pendant ce temps, Tae Woong et Marco ont le droit à un drink-bukbulbok et doivent trouver parmi plusieurs bol de thés ceux qui son buvables.
Haha, j’adore ces jeux à boire. Je me souviens de celui d’un épisode antérieur où les membres devaient choisir des verres de jus de pomme sans tomber sur le verre de vinaigre qui avait été glissé parmi d‘eux.

Bref, revenons à nos deux compères qui choisissent chacun leur bol (il doivent choisir celui avec du thé vert à l’intérieur). Marco commence et malgré le fait qu’il ait visiblement pris le thé aux racines de je ne sais plus quelle plante, arrive à finir son bol. Tae Woong en revanche boit une gorgée et recrache d’un air dégoûté tout le liquide.

Ayant perdu, il doivent comme punition, lire en intégralité un conte de fée traditionnel coréen.

C’est au tour de Tae Hyun et de Jong Myeong qui doivent présenter une pièce de théâtre avec de actions complètement étranges, écrire des mots avec les fesses par exemple (mais WTF!)

Retour à l’équipe Tae Woong qui ont leur deuxième choix de breuvage à faire. Cette fois-ci il leur faut trouver les américano au milieu du jus d’anguille. (mais où vont-ils chercher des choses pareilles?). Ils choisissent heureusement les bons bols et gagnent ainsi un indice: le dessin d’un arbre.

C’est au tour de Tae Hyun et de Jong Myeong qui doivent présenter une pièce de théâtre avec de actions complètement étranges, écrire des mots avec les fesses par exemple (mais WTF!)

Retour à l’équipe Tae Woong qui ont leur deuxième choix de breuvage à faire. Cette fois-ci il leur faut trouver les américano au milieu du jus d’anguille. 5mais où vont-ils chercher des choses pareilles?)

Soo Geun et David, eux, se promènent, les pieds dans l’eau et montent un grand escalier pour arriver au lieu de leur Bukbulbok.

Leur jeu est d’ailleurs complètement tordu. Il est basé sur la télépathie. Directeur Bird dit un mot et ils doivent tout les deux écrire les 5 premiers mots qui leurs viennent à l’esprit le concernant; ils doivent évidemment écrire les mêmes mots sans se concerter. Si ils perdent, ils doivent redescendre la colline qu’ils viennent de gravir et retenter le jeu 20 minutes plus tard… mais c’est quoi ce jeu de malade, haha.

Et le mot n’est nul autre que 1박 2일 (ce n’est pas un mot mais bon), et les deux se mettent à écrire, Soo Geun ayant l’air bien content de lui .

Pendant ce temps les équipes Shi Kyung/Sasha et Jong Min/Kirill arrivent enfin au village folk Haheo.

Ils reçoivent un appel de Soo Geun qui leur annonce qu’ils ont réussis leur mission. Dans un flash back on voit alors qu’il avait prévu le coup et qu’il avait briffé son partenaire en lui disant que si ils tombaient sur ce mot il devait marquer le nom des membres de l’émission. (héhé bien joué).

L’épisode se termine sur Shi Khung qui appelle quelqu’un afin de se renseigner sur les horaires des bateaux (afin de se rendre à leur lieu de rendez-vous) et qui se retrouve paniqué lorsqu’il apprend qu’aucun bateau n’est disponible aujourd’hui.